image Qu'est ce que c'est ?
  • LA COMPAGNIE
image Qui sommes nous ?
    Artistes :
  • Amélie LOUDIN
  • Aurélien ALALINARDE
  • Elodie CHASSE
  • Julien COURTES
  • Bureau :

    Camille LAURENT

    Nicolas LEFOL

    Sophie CORNIBERT



image Qu'avons nous fait ?
  • Hamlet Machine
  • Au But
  • Le cas Blanche-Neige
  • Les saisons de Rosemarie
  • Les reines du West West Aventury
  • La peau d'Elisa
  • Un pigeon parmi tant d'autres
  • Déambulation ludique et poétique
image En ce moment, on fait quoi ?
  • LES MOTS DE LA BOUCHE
  • EPOPEES EN KIT
image Où nous trouver ?
  • L'AGENDA
image Où nous joindre ?
  • LES CONTACTS
image Soupe à l'encre
  • LES ATELIERS
image Ils parlent de nous...
X

PRESENTATION

– La Route – La Ligne -

Petit à petit – Petit art Petit - Titartpetit, et voilà un nom pour une compagnie.
Vous parlez d’un nom mais c’est quoi ? C’est qui ?
C’est avant tout des envies, des colères, des folies, des cris, des énergies créatrices et un amour : le théâtre, l’art vivant.
La compagnie Titartpetit se construit à partir de rencontres d’artistes, au parcours divers et insolites : théâtreu-ses, plasticien-nes, écrivain-es, vidéastes, musicien-nes...
Ils-elles y passent – le temps d’une création, d’une performance, d’une lecture, d’un verre, d’une sieste, d’un rêve- s’y installent parfois et forment alors le « nous » de la compagnie.
Ensemble, nous cherchons, nous inventons, sans le despotisme du metteur en scène, des points d’équilibre fragiles, sensibles du « créer ensemble ». Nous voulons trouver l’assaisonnement idéal pour l’ensemble des énergies créatrices, où chaque ingrédient est important et complémentaire des autres. La compagnie nourrie de ces rencontres, bouge. Elle est en mouvement, à l’écoute du temps dans lequel elle s’inscrit.
Pourquoi s’y arrêter ?
Pour aller vers – changer de directions – entendre – dire
Nous interrogeons, expérimentons des textes, des formes, des objets plastiques pour créer une rencontre originale avec le public. Nous nous lançons des défis dans le choix des matériaux, des matières premières : textes, formes contemporaines ou installations plastiques qui doivent dialoguer/résonner avec l’actualité.
Le texte est souvent l’élément déclencheur du processus de création. Nous nous arrêtons sur des écritures originales où le langage et l’écoute se réinventent. Nous cherchons à construire/déconstruire/ reconstruire un langage le temps d’une représentation.
D'autre part, un processus de création peut-être impulsé par une installation plastique, proposition scénographique...
Ces matériaux questionnent tout ce qui participe à la construction du soi, de l’identité, du pouvoir, du politique, de l’art, des lieux de résistance. Notre travail consiste à transformer les matières premières choisies via l’expérience du plateau -espace de jeu et de l’engagement physique des comédiens dans le corps, le souffle, la voix. En somme, nos créations sont le fruit d’écriture plateau. Travailler autour de ces poétiques singulières nous oblige à être en perpétuelle recherche.
Pourquoi entendre ?
Pour se faire surprendre – voir – découvrir.
L’ensemble des différentes disciplines sollicitées dans nos projets, ainsi que les choix des matériaux tendent à surprendre – interroger la place du spectateur-trice et celui de la représentation. C’est dans ce vaste terrain d’expérimentation et de liberté que nous bousculons cette rencontre éphémère, cet échange inscrit dans un « espace-temps » singulier et à redéfinir les formes conventionnelles du théâtre : le rapport scène/salle.
La notion de spect-acteur/trice, est primordiale dans nos créations. Il s’agit de questionner le rôle du public dans nos sociétés consuméristes et passives devant le flot d’images perçues chaque jour. Amener le spectateur-trice- à investir son rôle et sa marge de choix/liberté à l’intérieur d’un espace créatif.
La compagnie Titartpetit s’est aussi joué, et jouer partout, dans des salles institutionnelles mais aussi dans des lieux publics ou encore là on ne s’y attend pas. A travers ses créations (théâtrales, performatives ou plastiques), elle essaye de réinvestir l’espace public et d’inventer de nouveaux espaces de création. Par ce biais, nous tentons non plus de faire venir le public mais d’aller vers/ à sa rencontre, car l’art est à tous et pour tous
Enfin ces divers axes artistiques qui nous caractérisent, s’inscrivent dans des démarches au quotidien de sensibilisation aux arts que nous pratiquons.
Pour cela nous mettons en place des ateliers d’écriture suivis de festivals qui mêlent plusieurs arts autour des mises en voix de ces textes.
Il nous tient aussi à coeur de proposer des actions culturelles et théâtrales aux enfants. Nous souhaitons faire découvrir des écritures contemporaines et aborder le spectacle vivant à travers des mises en jeu variées. Notre rencontre avec le jeune public traduit une approche vivante et plurielle de notre passion, dans une idée de partage de nos expériences à travers des lectures, des ateliers, des créations, etc.
Et puis au cours de nos pérégrinations et errances artistiques, nous proposons des rencontres informelles autour d’un verre, d’une grillade ou d’un coin de chauffage !
Et demain, on fait quoi ?
Nous poursuivons notre combat et exigence artistique. Il ne faut pas oublier la nécessité d’être là, dans un présent, dans une sorte d’état d’urgence pour continuer d’interroger le geste créatif, entrer en résistance sans consensus avec différentes normes. Nous devons continuer de défendre nos rêves et des espaces de liberté pour bousculer, interroger et dialoguer avec un public et une société, eux aussi, toujours en mouvement. Nous devons proposer encore et toujours un théâtre d’engagement physique et politique.

Amélie Loudin

Amélie Loudin Elle pratique depuis de nombreuses années le théâtre, les arts plastiques et la danse contemporaine. En 2003, elle entre au Conservatoire Régional d'Art Dramatique de Poitiers, où elle obtient en juin 2007 son certificat d'études théâtrales.
Parallèlement, elle obtient ses diplômes de Master 2 Recherche théâtrale et Master 2 professionnel de « dramaturgie et mise en scène ». En 2008, elle effectue un stage d'assistanat à la mise en scène avec Nicolas Bigard à la Maison de la Culture de Bobigny.
Après avoir participé à de nombreux projets en tant que comédienne, Amélie Loudin se tourne aussi vers la dramaturgie et la mise en scène. Ainsi, elle a monté L'Assemblée des femmes de Robert Merle en 2005, Mes Meilleurs Voeux de J-P Hané en 2006, Hamlet-Machine de Heiner Müller en 2007 et Les Acteurs de bonne foi de Marivaux en 2007, Au But de Thomas Bernhard en 2008. Elle est aussi dramaturge pour La Veillée de Lars Norén, mis en scène par Mélissa Thomas.
En 2007, elle intègre l'association Les Théâtros et le Collectif 23. Puis en 2009, elle crée la compagnie « Titartpetit » avec pour objectif de diffuser des oeuvres contemporaines sur un territoire urbain mais aussi rural. Elle met en scène Le Cas Blanche-Neige d'Howard Barker en 2009, puis les Saisons de Rosemarie en 2011, co-création d'un pigeon parmi tant d'autres en 2012. En Aout 2013, elle est dramaturge et assistante à la mise en scène pour "les épopées loufoques" de Tanguy Trillet avec la compagnie le P'ti B. Actuellement, elle joue dans un spectacle pour enfants "les mots de la bouche "qu'elle a co-mis en scène avec Tanguy Trillet.

Aurélien ALALINARDE

Aurélien AlalinardeEtudiant en Histoire de l’art, il décide de suivre en parallèle des cours aux Beaux Arts de Poitiers. Avec d’autres artistes plasticiens, il crée le collectif Aux Arts etc., se consacrant au développement de projets pluridisciplinaires et permettant la rencontre avec d’autres plasticiens mais également des vidéastes, des comédiens, des musiciens… Cette volonté va être facilitée par le prêt de la Soufflerie en 2006-2007 (rue Guillaume le Troubadour à Poitiers), lieu d’exposition, de performances, d’ateliers…

À la suite de cette expérience, le collectif de plasticiens rencontre une compagnie de théâtre (les Theatros) et une association de vidéastes (studio Grenouille) ; ce rassemblement permet d’ouvrir un lieu dédié à la création et au lien social : Le numéro 23 (23 avenue de Paris, 8600 Poitiers). En parallèle à la réalisation de nombreuses réalisations collectives et individuelles, ainsi que la mise en place de festival, il continue sa recherche dans la scénographie avec divers metteurs en scène.

Scénographies :
Avril 2007 : Au but de Thomas Bernhart mis en scène Loudin Amélie.
Mai 2009 : Le cas blanche-neige de Howard Barker mis en scène par Loudin Amélie.
Octobre 2010 : Tout en une nuit de Falk Richter mis en scène par Jouneau Yoann.
Juin 2011 : Etat d’urgence de Falk Richter mis en scène Orvain Angélique.
Tournée 2011-2012 : Les saisons de Rosemarie de Dominique Richard mis en scène Loudin Amélie,
Janvier 2012 : La peau d’Elisa de Carole Fréchette mis en scène Courtés Julien.
Septembre-octobre 2012 : Zoé écrit et mis en scène par Julien Courtés.
2012 : Les mots de la bouche écrit et mis en scène par Amélie Loudin et Tanguy Trillet.


Ateliers Pédagogiques :
2009 : Création Bateau Pirate en Carton au collège Jules Verne. 2010 : création Géant Avatar en Bambou, performance Roméo et Juliette au collège Jules Verne.
Février 2012 : réalisation avec des élèves de Jules Verne d’une scénographie pour les 3èmes Théâtre, Pinocchio de Joël Pommerat. 2011/2012 ateliers scénographie dans les collèges de Poitiers, dans le cadre des Saisons de Rosemarie mis en scène par Loudin Amélie. Mars 2012 : construction du Bateau phare en bouteilles plastique avec des élèves du collège Jules Verne de Buxerolles. Avril 2012 : création du Cubi-streep au Lycée André Theuriet de Civray, dans le cadre de la semaine culturelle.

Elodie Chassé

En 2002, elle entame des études universitaires d'Arts du Spectacle à Poitiers, au cours desquelles elle participe à de nombreux stages. Parallèlement, elle rencontre Alain Tillet et Muriel Blanchet dans leurs ateliers au Local. Elle joue dans plusieurs de leurs mises en scène.
En 2007, elle propose un travail d'études et de recherches, dans le cadre de son Master 1 Études théâtrales, intitulé Les seuils dans l'œuvre théâtrale de M. Duras. Cette même année, elle est assistante à la mise en scène pour Hamlet Machine de Heiner Müller monté par Amélie Loudin.
En 2008, elle obtient son master 2 professionnel dramaturgie et mise en scène à la faculté de Poitiers. Dans ce cadre elle effectue un stage de dramaturgie et d'assistanat à la mise en scène au théâtre des Amandiers de Nanterre sur Médée mis en scène par Zakariya Gouram.
Elle joue également, cette même année, dans Musica dell'arte, fantaisie musicale, théâtrale et poétique, mis en scène par Alain Tillet.
En 2009, elle est collaboratrice artistique sur Le Cas Blanche-Neige de Howard Barker, mise en scène par Amélie Loudin. Puis sur Mamma Pace de Dario Fo et Franca Rame, mis en scène par Alain Tillet en partenariat avec le centre Dramatique Poitou-Charentes elle tient le rôle d'assistante à la mise en scène.
En 2010, elle est collaboratrice artistique sur Les Saisons de Rosemarie, de Dominique Richard, mis en scène par Amélie Loudin, spectacle pour jeune public.
Actuellement, elle anime des ateliers pour enfants et adultes au Local à Poitiers, et propose des stages de théâtre pour enfants pendant les vacances scolaires. Elle travaille de plus sur la préparation de différents spectacles enfants et adultes.

Julien COURTES

Après des études en administration culturelle et en sociologie, il est arrivé à Poitiers où il a co-fondé la Compagnie les Théâtros, en 2005. C'est au sein de cette association qu'il a écrit et mis en scène cinq pièces: La vie est à eux, Contes Assaisonnés, Et maintenant , La théorisation de A et Ineffable .

Parallèlement, il joue dans les créations des ateliers de Jean Paul Bouclet à la Maison des Trois Quartiers ( Colloque de bébés de Rolland Fichet, HH de Jean Claude Grumberg, Cercle Fiction de Joel Pommerat...)
Il participe à la création du collectif 23, en 2007. Cette expérience lui a permis de découvrir le monde cinématographique ( comédien pour deux courts métrages et co-scénariste et comédien pour la série « Chick 'n' Guns »). C'est dans ce cadre qu'il a également participé à plusieurs performances pluridisciplinaires.
Puis, il rejoint la compagnie Titartpetit, où il est comédien voix pour le spectacle Les saisons de Rosemarie ( texte de Dominique Richard).

Actuellement , il travaille à la mise en scène de la pièce La peau d'Elisa de Carole Frechette et anime des ateliers de création théâtrale auprès d'enfants, d'adolescents et d'adultes.

HAMLET MACHINE

Hamlet Machine resume

Hamlet assiste aux funérailles de son père tandis que sa mère a déjà trouvé en son oncle fratricide un nouveau mari. Sa fiancée Ophélie, la suicidaire, la révolté, cesse de se tuer. Que peut-il se passer? Comment peuvent-ils se rencontrer? L’interprète d’Hamlet ne joue plus. Son drame n'a plus lieu. Il raconte le soulèvement, la déchirure des deux côtés du mur, la nausée face à la consommation, les cicatrices en héritage... Alors comment jouer? Quoi jouer?

equipe

Hamlet-Machine est un texte de Heiner MÜLLER, Editions de Minuits (1977).
Mise en scène : Amélie LOUDIN
Assistante à la mise en scène : Elodie CHASSE

Avec :
Antoine BAILLET
Mary LEAUMENT
Tanguy TRILLET
Mélissa THOMAS
Anne-Charlotte WOZNIAK

photos

AU BUT

Hamlet Machine resume

Chaque année à la même date, à la même heure, par le même train, la Mère et la Fille partent au bord de la mer, à Katwijk, passer l’été dans la maison familiale. La Fille prépare les mêmes bagages, la Mère ressasse les mêmes souvenirs.
Mais cette année-là, un jeune auteur dramatique à succès a été invité. L’intrusion de cet auteur est ressentie comme une menace par la Mère. Leur relation tourne vite à l’interview, une interview où la Mère finit par faire les questions et les réponses.
Au But est une pièce sur le théâtre, un théâtre qui nous montre que « tout est malade et meurt ». Un théâtre asile qui met en action des jeux de pouvoir. L’auteur enfile une camisole de force, qu’il passe ensuite aux personnages et aux acteurs, qui , eux-mêmes, la transmettent au public. Cette pièce raconte les différentes dérives liées au pouvoir mais aussi les dérives de l’art, du théâtre, du succès, etc.
Ainsi le lecteur-spectateur observe et écoute, presque complice, un personnage tyrannique qui ne cesse de parler. La parole est sa force et nous montre, dans un jeu quasiment grostesque au sein de ce huis clos familial, le reflet d’une société contemporaine où la puissance des détenteurs du pouvoir nous fait esquisser un sourire amer.

equipe

Au but est un texte de Thomas BERNHARD, , texte français de Claude Porcell, L'Arche, 1987.
Mise en scène : Amélie LOUDIN
Assistante à la mise en scène : Pauline PIGEOT

Avec :
Yoann JOUNEAU
Marie RIMBERT
Mélissa THOMAS

photos

LE CAS BLANCHE-NEIGE

Le cas Blanche-Neige resume

Howard Barker revisite Blanche-Neige, le conte des frères Grimm. Il nous propose en 2002 Le Cas Blanche-Neige. S'agit-il ici d'un cas de recherche scientifique afin de déterminer précisément Comment le savoir vient aux jeunes filles ?
Les personnages principaux restent les même : Blanche-Neige, son père le roi, sa belle-mère la reine. La reine, croyant être stérile, court d'homme en homme, et incarne la dépravation. Elle obtient le pouvoir par son corps, par sa beauté et par le sexe. Le reste du temps elle s'admire dans un miroir. L'univers développé par l'auteur, au travers du personnage de la reine, est celui du paraître, de l'image, de la tyrannie de l'objet.
Que va devenir Blanche-Neige dans cette réalité? Va-t-elle rester innocente et gentille? Lorsque son prince charmant, le Jeune Déviant, arrive dans la forêt, va-t-il la sauver des griffes de sa belle-mère ou au contraire adhérer à cet environnement malsain?
Les réponses ne sont pas si simples. Nous ne sommes plus dans un conte. La vision du monde n'est plus manichéenne. Chaque personnage se débat entre sa part d'humain et sa part d'inhumain. « Le savoir vient aux jeunes filles » quand elles acceptent de passer du conte de fées aux réalités du monde.

equipe

Le cas Blanche-Neige est un texte d'Howard BAKER
Mise en scène : Amélie LOUDIN
Collaboration artistique : Élodie CHASSÉ.
Avec : François-Thomas CHOPPIN, Yoann JOUNEAU, Thomas LE GLOANNEC, Pauline PIGEOT, Marie RIMBERT, Mélissa THOMAS.
Scénographie : Aurélien ALALINARDE et Amélie LOUDIN.
Conception et réalisation scénographique : Aurélien ALALINARDE.
Assistance à la réalisation scénographique : Pierre-Alain BRAUD.
Création son : Thomas JELINEK.
Création lumière : Elise CHAMARRE, Thomas GABORIAU.
Costumes : Apolline FOURNIER.
Conception graphique / communication : Esclarmonde BERNARD

photos

LES SAISONS DE ROSEMARIE

Les saisons de Rosemarie resume

Rosemarie a des difficultés à parler et ne sait pas qui elle est. Elle s'égratigne au contact du réel et rêve les yeux ouverts. Son univers plein de fantaisie ludique et de poésie est traversé par trois figures d'adultes décalés : son facétieux professeur de danse, son obséquieux professeur de mathématiques et son sérieux papa.
Un jour, rêvant d'un autre avec qui elle pourrait tout partager, elle voit un garçon débarquer dans sa chambre. Ce compagnon imaginaire, à la dyslexie touchante, permettra à Rosemarie de formuler ses inquiétudes, de se découvrir et de s'accepter.
Avec des trouvailles de langue et une structure légère proche du journal, Dominique Richard livre un deuxième texte drôle et émouvant : la métamorphose douloureuse et joyeuse d'une enfant qui grandit au rythme des saisons.

equipe

Les saisons de Rosemarie est un texte de Dominique RICHARD
Mise en scène : Amélie LOUDIN
Collaboration artistique : Élodie CHASSÉ.
Comédiens : Thomas LE GLOANNEC, Mélissa THOMAS.
Voix : Julien COURTÈS.
Scénographe : Aurélien ALALINARDE et Amélie LOUDIN.
Costumes : Chantal DAIMAY.
Créateurs lumière : Elodie CHASSÉ et Amélie LOUDIN.
Créateurs son : Arnold COURSET-PINTOUT.
Conception graphique : Esclarmonde BERNARD.

photos

LES REINES DU WEST WEST AVENTURY

Les reines du West West aventury resume

Iéléna et Céleste sont chacune dans un bateau.
Les deux bateaux tombent à l’eau.
Que reste-t-il, outre les bateaux ?

Les Reines du WestWest Aventury, c’est l’histoire de deux femmes que rien ne semble vouloir réunir, et qui pourtant vont devoir apprendre à s’accepter pour se sortir d’une situation incongrue.
L’incongru dans la situation, le voilà : un naufrage, une dérive dans l’océan, une île déserte, une attente, une survie qui s’organise.
Les deux femmes, ce sont elles :
Il y a Iéléna, (c’est la brune), c’est celle qui veut fuir son pays, parce que là-bas, il y a la peur au ventre et les crampes à l’estomac, donc un pays d’où elle s’échappe sur la pointe des pieds…clandestinement... chhhhhut…

L’autre, c’est Céleste Tamine (c’est la blonde), un pays où elle a installé au moins 10 000 entreprises de médicaments et où elle règne…économiquement… mmmh…
L’une émigre vers le pays de Céleste pour y trouver une vie meilleure, l’autre s’en va signer des contrats dans le pays de la première.
Le paradis de l’une, c’est l’enfer de l’autre.

Et voici ce qui les réunit : une collision grotesque entre le rafiot clandestin et le navire VIP. Parmi tous les voyageurs, 2 femmes et seulement 2, et justement ces 2 là et pas 2 autres, échouent sur… une île déserte.
Elles se retrouvent au milieu de l’océan dans cette zone neutre où chacune est étrangère, où il faut tout réapprendre. Pour passer le temps, l’ennui, la peur, la faim, pour passer l’attente et l’angoisse, pour passer peut-être tout bonnement à autre chose, elles n’ont pas d’alternative à ceci : il leur faut échanger, communiquer, converser, et puis apprendre à se connaître, à s’accepter, et puis elles vont inventer leurs jeux, leur propre mode de vie sur l’île, et puis s’organiser pour survivre, et puis tout simplement ré-apprendre à vivre.

equipe

Les Reines du WestWest Aventury
Création 2011

Les Reines du WestWest Aventury est une pièce d’une durée de 40 minutes destinée au jeune public, amenée à tourner avant tout dans les écoles, festivals pour la jeunesse...

Public concerné : A partir de 6 ans.

Auteure : Angélique Orvain
Comédiennes, metteures en scène : Apolline Fournet, Angélique Orvain
Collaboratrice artistique : Amélie Loudin
Costumière : Apolline Fournet
Conception graphique : Hélène Nemec, Tristan Guerlotté.

LA PEAU D'ELISA

La peau d'Elisa resume

Une femme seule sur un banc se livre à un étrange rituel. Elle raconte des histoires d’amour. Tour à tour, elle évoque le souvenir de Siegfried qui étai fou, de Jan qui voulait tout et tout de suite, d’Edmond qui l’attendait sous les arbres l’après midi... Qui est-elle et pourquoi raconte- t-elle tout cela ?
Elle parle avec fébrilité, comme si elle était en danger, comme si sa vie, sa peau en dépendaient. À travers ses récits, elle révèle ce qui la pousse à raconter, et alors livre le secret insensé qu’un jeune homme lui a confié, un jour, dans un café...

equipe

Mise en scène : Julien COURTES
Collaboration artistique : Marie RIMBERT
Comédiens : Mélissa THOMAS, Yoann JOUNEAU
Scénographe : Aurélien ALALINARDE
Créateur Vidéo : Jules POTTIER
Créateurs son : Arnold COURSET-PINTOUT.

photos

UN PIGEON PARMI TANT D'AUTRES

Un pigeon parmi tant d'autres resume

Adapté du roman à succès Le Front Russe de Jean-Claude Lalumière, Un Pigeon parmi d'autres est une forme dynamique qui offre en 30 mn une histoire absurde et, malgré tout, très proche de nous.
Un pigeon parmi tant d'autres relate l'histoire burlesque et sinistre de H qui rêve d'ailleurs et se retrouve nulle part. H est élevé dans "la couleur marron", il n'a jamais cherché qu'à s'évader dans la lecture de cinq vieux numéros de la revue Géo. Et c'est cette regrettable propension au songe qui le conduit à envisager une carrière au ministère des affaires étrangères, qu'il imagine prometteuse de voyages dans des contrées lointaines. Sauf qu'à la suite d'un incident dérisoire, il se retrouve affecté au bureau des pays en voie de création, section Europe de l'Est et Sibérie
Chacun, chacune devient alors spectateurs-trices de ce curieux théâtre de la bureaucratie et de ses inepties, où le rire se fait dénonciateur d'un système administratif trop souvent répressif. Une satire mordante de l'autorité et des non-sens du quotidien qui se fait dans le rire et la bonne humeur.

equipe

en construction...

photos

LES MOTS DE LA BOUCHE

Les mots de la bouche resume

Sur une petite île, Léon Flibuste, un enfant, s’ennuie : les habitants n’ont aucune imagination et trouvent invariablement les roses roses, les oranges orange et les poissons rouges rouges. Léon décide alors de partir en quête de nouveaux mots, histoire de piquer son univers d’un peu de poésie. Mais sur le continent où il débarque plein d’espoir, on veille jalousement sur les mots.

Une version délicieusement décalée du conte, avec des aventuriers et aventurières qui pointent au bureau d’embauche, un fantôme Dada qui promène des mots, et bien d’autres rencontres surprenantes.

>> TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESENTATION<<
>> TELECHARGER LA PLAQUETTE<<

equipe

Scénographie : Aurélien ALALINARDE
Co-création et interprétation : Amélie LOUDIN
Co-création et interprétation : Tanguy TRILLET
Lumière : Nicolas Larsonneau
Conseillère artistique : Angélique Orvain

photos

EPOPEES EN KIT

resume

Des rois égocentriques, des jeunes filles pétillantes, des héros farceurs, Médée pas si belle mais rebelle, Pâris pleutre, Minos têtu, Egée suicidaire, Hélène alcoolique, Thésée en crise d’adolescence, Jason crâneur, Achille vaillant, des belles-sœurs pipelettes, un Minotaure dépressif... De Troie à Athènes, de la Colchide à la Crête, par mer, à cheval ou à pied, dans les palais, sur le champ de bataille, dans un labyrinthe, les grands mythes se racontent. Sorcellerie, jeux de guerre et jeux de pouvoir, intrigues amoureuses, récits d’amitié, trahisons, manipulations, passions et quêtes initiatiques…

La parole se délie.
Un mythe pour un mensonge, un mensonge pour un mythe et 3 contes pour une crêpe.
Et après ça, qui osera ne pas y croire ?

>> TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESENTATION<<

equipe

Conteuses : Apolline Fournet, Amélie Loudin et Angélique Orvain
Musicien: Noé Gaillard

photos

AGENDA DE LA COMPAGNIE

Les mots de la bouche Représentations dans le cadre du festival
"La semaine de l'art"
Abbaye de Vertheuil (Pauillac)
Jeudi 21 avril à 20h

CONTACT

Compagnie Titartpetit
23, Avenue de Paris
86 000 POITIERS
06 63 16 05 33
administration@cie-titartpetit.fr

LES Mots de la bouche

trailer en cours de finition...

PRESSE

- CENTRE PRESSE DU 30 NOVEMBRE 2009 -

- LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU 15 MARS 2012 -


- LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU 31 MARS 2011 -


- LA NOUVELLE REPUBLIQUE -

Soupe à l'encre

Réunissez :

Quelques grammes de poésie
Une pincée de fantaisie
Un grand bol d'imaginaire
Des sachets de mots en long en large et en travers

Un brin d'humour décalé
Une cuillère de mots inventés
Un grain d'exagération
Une bouteille de frisson

Préparez :

Plumes classiques ou excentriques
Vies abjectes et personnages fantastiques
Encre qui coule à flots
Profusion intarissable de mots

Mélangez le tout

Puis :

Griffonnez
Chiffonnez
Gribouillez
Raturez
Exprimez
Enchantez
Fabriquez
Partagez
Inventez

Autour de la table
Faites naître des fables
Tantôt enchantées et parfois macabres
Avec une seule devise : Place aux palabres

Puis servez cette fameuse mixture
Racontez-en les aventures
Criez-les haut et fort
Que les gens l'entendent de port en port

De façon à ce qu'au bout de chaque ancre
Se raconte cette si belle soupe à l'encre.

DEAMBULATION LUDIQUE ET POETIQUE : UN P'TIT COIN DE POESIE

resume

Un p'tit coin de poésie Et hop ! Suivez-nous pour une balade insolite, pour Un P’tit Coin de Poésie.

Et hup ! On se cache dans les villes, les villages, les parcs, squares et jardin pour vous proposer un spectacle singulier autour de la poésie contemporaine. Nous vous invitons le temps d’une promenade à tendre l’oreille sur des poèmes de Valérie Rouzeau et Daniel Reynaud.

Et hip ! Patatra ! Vous entrez sur le chemin de la poésie. Des comédiennes et un musicien surgissent, ils vous racontent la magie de mots, la fantaisie des poèmes, posent un autre regard sur l’environnement. Ils viennent vous dire que vous êtes poètes et qu’ensemble on peut inventer un univers peinturluré de mots et de rêves.

Un p’tit coin de Poésie est un spectacle drôle, ludique et onirique. Une création autour des mots, la force et la liberté qu’ils offrent, leur pouvoir à créer des espaces imaginaires et oniriques. Ici le langage devient alors le lien entre le réel et le rêve.

>> TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESENTATION<<

equipe

Charlotte GUTIERREZ :Comédienne
Noé GAILLARD :Musicien et comédien
Amélie LOUDIN :Metteure en scène et comédienne
Angélique ORVAIN:Comédienne

photos